L’EVJF est un moment important, qu’attend avec impatience chaque future mariée! Et il s’agit donc aussi d’un grand moment pour les témoins qui vont être en charge de s’occuper de l’organiser.
Que ce soit sur une soirée, une journée ou encore un week-end, je vous livre aujourd’hui les étapes pour réaliser un EVJF dont la mariée se souviendra !

 

  • Qui est en charge de l’organisation ?
Avant même de commencer à chercher des idées géniales pour faire plaisir à la future mariée, il est essentiel de définir le rôle de chacune parmis les participantes.
La personne qui prend en charge l’organisation de cette folle journée, est en général la ou les témoins. Si la mariée vous a choisi ce n’est pas pour rien !
L’instigatrice devra alors revêtir le rôle d’organisatrice mais surtout celui de « trésorière ».

 

  • Quand débuter l’organisation?
En pratique, il est recommandé de débuter les préparatifs, environ 4 mois avant le Jour J.
Commencez par vous réunir entre témoins ou proches (très très proche) de la mariée. Certaines avaient l’idée de réunir toutes les filles susceptibles de participer à l’EVJF? C’est en effet une idée, mais une réunion à 20 personnes est souvent difficile à gérer, et au final vous aurez autant de propositions différentes, que de personnes présentes, et le choix final n’en sera que plus dificile.
Dans l’idéal, limitez vous à 4 ou 5 personnes.

 

  • Quelle date choisir ?
Première étape de l’équipe de choc que vous aurez constituez en amont, choisir une date !
Évidemment, on organise pas un EVJF de folie la veille du mariage, une mariée avec des cernes c’est beaucoup moins glamour !
En général, l’EVJF s’organise 2 semaines avant le Jour J. Sélectionnez une date, et vérifiez en toute discrétion avec le futur époux ou la maman, si la future mariée est disponible. Gardez sous le coude une seconde date, au cas où ça ne serait pas le cas.
La date choisie, c’est l’occasion de vérifier avec les futures participantes leurs disponibilités, ainsi que leurs possibilités financières (vous ne pourrez malheureusement que rarement réunir toutes les personnes un même jour, mais celui-ci doit être choisi en fonction de la mariée et des principales investigatrices, et non des participantes).
Si vous souhaitez réunir à un moment de la soirée les deux futurs époux, pensez aussi à vous coordonner avec les témoins en charge de l’enterrement de vie de célibataire de Jules.

 

  • Par où commencer ?
La date est fixée, il est temps maintenant d’aborder la question qui fâche, celle du budget. Vous avez déjà des idées géniales, mais sont-elles réalisables?
Il est très important de bien définir le budget en amont, cela vous permettra de cibler plus facilement les prestataires, et faire réaliser les devis de vos activités.
Le budget de l’EVJF se partage entre toutes les participantes, moins la mariée bien évidemment ! Le nombre de partipante joue un rôle important, plus vous serez nombreuses, et plus il y aura de dépenses, mais le budget par personne lui diminura.
Cependant, le choix des participantes ne doit pas être influencé par le budget, il est important avant tout que la future mariée soit entourée des personnes dont elle a envie.
Si vous n’avez aucune idée du dubget que les participantes sont prête à allouer à cette journée, proposez leur 3 fourchettes de budget par personne, et vous devrez alors vous ranger au choix de la majorité.
Deuxième possibilité, fixée une fourchette haute et une fourchette basse, puis ajustez le programme des activités en fonction des réponses.

 

  • Quelles activités choisir ?
Le budget et le nombre de participantes en main (approximativement certaines réponses pouvant être tardives), il est temps de choisir le thème et le contenu de l’EVJF. Beaucoup d’amour, de l’émotion et des rires sont la recette idéale pour une EVJF réussi, à vous de trouver comment surprendre et faire rêver la future mariée.
L’objectif d’un EVJF n’est pas de ridiculiser la future mariée, de lui faire faire tout et n’importe quoi, ou encore de l’emmener au bout du monde (même si cela peut-être sympa). Le plus important c’est le groupe que vous formez autour d’elle, l’attention que vous lui apportez, lui faire plaisir avec des choses qu’elle aime et la faire rire !
Nous vous conseillons de demander à la mariée ce qu’elle ne veut surtout pas pour son EVJF, c’est avant tout une journée pour elle, par pour vous !
Décidez donc de l’ambiance de l’EVJF en fonction de ses goûts, en toute intimité, avec toutes ses copines, un moment cocooning ou encore une grosse fête. Si elle ne vous a jamais parlé de ses envies, vous pouvez trouver des indices dans l’organisation du mariage : réception en grande pompe ou en intimité, thème du mariage,…
Niveau activités, il existe autant de programmes que de mariées : en ville, au bord de la mer, dans un spa, dans un chalet à la montagne… A vous de trouvez ce qui lui fera le plus plaisir !
Vous avez toutes les réponses? Alors on se lance !
Un mois ou deux avant l’EVJF on fixe tout et on réserve : hôtel, restaurant, activités,… Il est temps aussi pour la « trésorière », non non on ne vous a pas oublié, de récupérer auprès de chaque participante le budget alloué à la journée. Récupérer les sous en amont vous permettra de régler les acomptes de certaines activités, et de ne pas avoir à penser le Jour J au sous que l’on doit donner à l’une ou à l’autre, ou encore de voir débarquer 20 filles surexcitées à la caisse du Spa.
Il est temps aussi de donner le programme complet de la journée aux participantes !
Environ 10 jours avant l’EVJF, confirmez toutes les réservations auprès des prestataires et les horaires. Listez les affaires à emporter (cadeaux, tenues, goodies,…), et faite préparer le sac de la mariée à son futur mari, pour une discrétion totale, ou commencez à donner des indices à la future mariées pour qu’elle se prépare.
Enfin, faite un dernier point sur le planning de la journée avec toutes les participantes !
Petit rappel pour ne rien oublier :
  • Ne cherchez pas à tout prix à réunir tout le monde;
  • Fixer la date de l’EVJF au plus tard 15 jours avant le mariage;
  • N’oubliez pas les dépenses « additionnelles » : transport, collations, tenues,…;
  • Ne pas trop disperser les activités, mieux vaut centraliser toutes les activités dans un même endroit, pour limiter les temps de déplacement entre chacunes;
  • Récupérer la participation de chacune des participantes en amont, pour éviter tout problème.
Vous êtes prêtes, vous n’avez plus qu’à profiter de cette superbe journée !

Leave a Reply